Vital Kamerhe – Procès en appel: Malgré la réduction de sa peine, l’ex-. DIRCAB de Tshisekedi reste en prison

13 ans de travaux forcés, c’est la peine prononcée le mardi 15 juin 2021 par la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe contre Vital Kamerhe pour détournement de deniers publics.

La justice n’a pas aussi déchargé les co-accusés de l’ancien directeur de Cabinet du président de la République. L’homme d’affaires libanais par exemple, Samih Jammal, a vu sa peine passer de 20 ans à 6 ans de prison.

Pour rappel, Vital Kamerhe avait été condamné en première instance, le samedi 20 juin 2020, à 20 ans de travaux forcés. Il reste toujours en prison.

Ses avocats et sa famille politique ont réagi contre cette dernière décision de la justice. Le parti politique Union pour la nation congolaise (UNC) a promis de lever les options dans les heures qui viennent après ce verdict.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *