Kongo-Central : « L’insécurité est totale sur toute l’étendue de la ville de Boma», alerte Paul Phongi

Paul phongi est Secrétaire Administratif et Intendant au Ministère provincial des hydrocarbures, Jeunesse Sports et Loisirs, Culture et des Arts au Kongo central. Dans un entretien à LIBERTÉ PLUS ce Samedi, il a décidé de délier sa langue pour dénoncer l’insécurité généralisée et persistante dans la ville de Boma. Une situation à laquelle les autorités compétentes n’ont jusqu’ici pris des initiatives allant dans le sens d’imposer le retour à la normalité.

« Ça fait belle lurette qu’un groupe de bandits à mains armée opère très activement dans plusieurs quartiers de la ville de Boma pour inquiéter les paisibles citoyens, en procédant aux vols à mains armées sous l’œil impuissant de l’autorité en place», relate Paul phongi.

La population de Boma ne sait plus à quel saint se vouer et toute cette situation tombe sur le dos de Chef de l’État, fait-il savoir.

Au-delà de cette situation, rien ne marche en terme de salubrité publique ou encore concernant la réhabilitation des voies routières.

Le Service de balayage mis sur pied par l’ancien gouverneur Jacques Mbadu, paix à son âme, pour l’assainissement de la ville de Boma n’existe plus. Notre maire de la ville est au pouvoir depuis 2008, je crois qu’il n’a plus rien à offrir, nous constatons qu’elle est fatiguée. À mon humble avis, je crois que son remplacement et celui de son équipe constituent une solution à la léthargie que nous vivons ici dans la ville, laquelle léthargie on colle gratuitement au Président de la République, a-t-il conclu.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *