RDC: Cadre de l’UDPS, Gilbert K. Tchimanga estime que l’entérinement du Mandat Spécial par le Ministère de l’intérieur ouvre une nouvelle page dans l’histoire du Parti susceptible de renforcer l’unité entre les filles et fils de l’UDPS ( interview)

LIBERTÉ PLUS: Monsieur Gilbert K. Tchimanga, vous êtes Président Sectionaire Honoraire UDPS Ontario Canada et actuellement membre à la Cellule 17ième rue Limete, bonjour !

Gilbert K. Tchimanga: Bonjour Cher LIBERTÉ PLUS !

Question : Le Mandat Spécial délivré au président intérimaire pour engager l’UDPS a été finalement entériné par le ministère de l’intérieur ? Quel est votre avis à ce sujet?

Gilbert K. Tchimanga: N’étant pas juriste, je ne me sens pas trop à l’aise avec cette question qui divise et instrumentalise les points de vues des uns et des autres au Parti, alors que 2023 approche doucement et sûrement. Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement.
Maintenant que nous entamons une nouvelle ère avec cet entérinement, qu’il plaise au Président a.i de tendre la main à toutes les tendances pour un nouveau départ au bénéfice de tous.
C’est dans l’amour et l’unité que nous sommes fort.

LIBERTÉ PLUS : Vous suivez de près le débat qui tourne au sujet de la proposition de loi Tshiani sur le verrouillage de l’accès à certains postes publics, comme le président de la République. Quel est votre avis à ce sujet ?

Gilbert K. Tchimanga: Comme je l’avais expliqué lors de ma précédente sortie, je reste d’avis, que l’on prenne en compte les prises de position du congolais sur l’avenir de son pays. Bientôt le débat sera ouvert au Parlement, le peuple congolais devra en toute conscience se prononcer sur cette question hypothètetique à travers ses élus sans aucune influence étrangère. C’est aussi ça l’État de droit, cheval de bataille du peuple congolais, derrière son Président de la République.

LIBERTÉ PLUS : Les confessions religieuses ne se mettent pas d’accord pour désigner leurs délégués à la Ceni, cette situation prédomine l’actualité politique dans le pays, que proposez vous pour calmer la tempête?

Gilbert K. Tchimanga: La démocratie étant une organisation du grand nombre avec une attention particulière sur la minorité, dans ce cas d’espèce je ne pense pas qu’il y est une anomalie.
Sur huit confessions religieuses réunies dans les règles pour le choix d’un animateur de la Ceni, six tombent d’accord pour un choix, puis deux autres pour des raisons partisanes se mettent volontairement en marge, que voulez vous qu’on fasse, la démocratie a parlé.

En ce qui concerne notre Secrétaire Général, j’associe ma voix à tous les autres pour lui souhaiter un heureux et joyeux anniversaire, santé, succès, réussite et longévité. SG Augustin Kabuya wumela.

Propos recueillis par LIBERTÉ PLUS, Juillet 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *