RDC: Vice-Pdt de la structure électorale CEP de l’UDPS, John Kabeya estime que les joutes électorales de 2023 devront s’ouvrir avec les élections municipales et locales

L’année 2023 est très attendue en RDC, car c’est une année au cours de laquelle les élections générales devront normalement avoir lieu selon la constitution. De son côté, le vice-président de la Commission électorale du parti UDPS (CEP), Jonh Kabeya, souhaite que cette fois-ci la Commission électorale nationale indépendante (CENI) commence bien les choses en organisant d’abord les élections municipales et locales comme le prévoit la loi fondamentale du pays.

Il a émis ce point de vue lors d’une interview exclusive accordée à liberplus.net ce lundi 19 juillet 2021.

« C’est ce qui est constitutionnel !Nous devons respecter les textes. Comme nous-mêmes nous sommes les garants du respect des textes, nous devons commencer par là, des élections municipales et locales. C’est depuis 2006 qu’il n’y avait pas eu des élections municipales et locales. 2011, 2018, c’était la même chose. Cest comme ça que cette fois-ci, nous allons rappeler à la CENI que la constitution prévoit que le processus électoral débute avec ces élections », a-t-il préconisé.

À propos, ce cadre de l’UDPS signale déjà que par l’entremise de la CEP, son parti se prépare déjà pour recruter des candidats UDPS aux élections municipales et locales de 2023.

A l’en croire, leur structure électorale est tellement organisée qu’elle relèvera les défis dans le prochain rendez-vous électoral.

« Ça fait pratiquement une année que la CEP est dirigée par le président national monsieur Abuka Seya Gédéon; il y a le vice-président que je suis, il y a aussi le rapporteur Zéphyrin Kiamunga et le rapporteur adjoint Dady Bidiamfu. C’est depuis l’année passée que nous avons commencé à installer des CEP au niveau provincial. C’est un travail important, mais l’on doit s’organiser pour parvenir à une organisation parfaite, parce que nous tendons vers les élections de 2023. Si nous mettons cette machine en place, elle nous permettra d’affronter avec succès les élections de 2023 » a-t-il conclu.

Hervé Mulumba, LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *