SUD-KIVU: La CADECO désormais opérationnelle dans la ville de Baraka, une victoire d’étape pour l’actuel leadership à la tête du Conseil d’administration de l’entreprise

C’est à l’issue d’une cérémonie riche en couleur que la CADECO a été installée ce mardi, 27 juillet 2021, dans la ville de Baraka.

Le ministre provincial de budget et représentant du Gouverneur du Sud-Kivu, monsieur Théo NGWABIDJE KASI a procédé à l’inauguration du bureau de la nouvelle surcussale de la Caisse nationale d’épargne du Congo, en présence de plusieurs invités de marque, dont madame le maire adjoint de la ville de Baraka, Émérite TABISHI.

Trois administrateurs de la CADECO venus de Kinshasa, à savoir: Maître Jean-Pierre DIKOMA, Amisi MAKUTANO Adolphe et Longwango N’SELE lomo, en compagnie du Directeur provincial de cette structure financière dans le Sud-Kivu et maniema, MUDJANAHERI KINGOMBE Godefroy ont aussi participé à cette activité.

Prenant la parole en premier, madame le Maire adjoint a indiqué que c’est une grande opportunité que le Chef de l’État SEM Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO vient d’offrir à la population de Baraka qui a très longtemps souffert en ce qui concerne les activités d’épargne par manque d’une banque fiable. Aujourd’hui, dit-il, plus question de se plaindre, car, tous les services de l’État liés aux activités d’épargne et autres sont là. Elle a aussi félicité et remercié les membres du Conseil d’administration de cette banque de l’État et ceux du bureau de la CADECO Sud-Kivu qui se sont montrés très compétitifs en nourrissant l’ambition d’implanter la structure financière partout dans le pays.

À son tour, le numéro 1 de la CADECO Sud-Kivu et Maniema, MUDJANAHERI KINGOMBE Godefroy a rendu hommage au président de la République, Chef de l’État SEM Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et son Gouvernement, au caucus des députés du territoire de Fizi, aux organisations locales et agents et cadres de la CADECO de s’être impliqué pour l’implantation de cette institution financière si longtemps attendue et d’avoir consacré leur temps aux préparatifs de cette manifestation.

MUDJANAHERI KINGOMBE Godefroy a aussi exprimé sa gratitude aux membres du conseil d’administration de cette institution financière pour l’esprit innovant, le soutien indéfectible et l’intérêt accordé envers la population de la République Démocratique du Congo en général et celle de la ville de Baraka en particulier pour avoir répondu favorablement à leur préoccupation.

Quant à l’administrateur délégué de la CADECO venu de Kinshasa, maître Jean-Pierre DIKOMA, il a donné l’historique de cette institution financière créée en 1950 avec comme mission régalienne de récolter des épargnes.
Il a notamment rappelé que le Chef de l’État tient au relèvement de la CADECO, position qu’il a d’ailleurs, dit-il, soutenue lors de son discours devant le Congrès où il a émis le vœu de voir la CADECO relancer ses activités sur toute l’étendue du territoire National en lui dotant de tous les moyens pour mener à bien sa politique de récolte d’épargne et de crédit.

Ayant fait sienne cette vision, enchaîne-t-il, le Conseil d’administration de la CADECO s’est arrangé avec ses responsables au niveau de Sud-Kivu pour imposer une posture managériale jusqu’à l’ouverture du surcussale de BARAKA.

Dans son speech, Me Jean-Pierre DIKOMA a aussi demandé aux partenaires de la CADECO, notamment la DGDA, la DGI, le FONER, la BCDC et autres d’ouvrir leurs comptes et d’y loger leurs fonds en toute sécurité.

Pour sa part, Rodin AOCHI, ministre provincial de budget et représentant du Gouverneur de Province à cette cérémonie, a appelé la population de Baraka et celle du territoire de Fizi de s’approprier cette œuvre grandiose que le Chef de l’État SEM Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO vient de leur offrir, 60 ans après l’inexistance d’une banque dans cette partie du Sud Kivu. Il a appelé tous les agents de l’État et recouvreurs des taxes de faire confiance à la CADECO.

Pour rappel, la caisse générale d’épargne du Congo-Belge et du Rwanda-Urundi a été créée par le décret royal du 10 juin 1950. 10 ans plus tard, à la prise de l’indépendance en 1960, elle deviendra la CADECO avant d’être baptisé en 1970 CADEZA par le Président Mobutu.

Le 17 mai 1997, après la prise du pouvoir par l’AFDL, elle sera rebaptisée CADECO, dénomination qu’elle porte jusqu’ici.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *