RDC: La gestion de la province du Sankuru n’est pas bonne, les sankurois s’expriment et interpellent les autorités du pays

« Cher LIBERTÉ PLUS, nous vous saisissons ce jour pour dénoncer le comportement indigne et la mauvaise gouvernance de la province du Sankuru par le Gouverneur Joseph-Stéphane Mukumadi ayant choisi Kinshasa ou l’étranger comme lieu de résidence, alors que la province a suffisamment besoin des dirigeants prêts à lui servir dans la proximité au regard des défis à relever. Bref, il gère le Sankuru par téléphone et prend des décisions rien que sur base de ses humeurs et des rapports établis par ses amis.

Des minutes après minutes, les recettes publiques à peine mobilisées par la province lui parviennent par M-pesa ou autres voies. Un travail de l’IGF dans la province démontrera si vrai ou faux on a eu raison de faire des dénonciations actuelles.

Pas des réunions d’évaluation de la gestion de la province, Joseph Mukumadi est entrain de désarticuler complètement le Sankuru. Des suspensions tombent sur tout celui ou celle qu’on soupçonne comme probable adversaire politique du gouv sur base des préjugés. C’est dans ce contexte que certains Chefs des secteurs de Lodja précisément à Olemba et d’ailleurs en ont payé les frais.

On signale également que le gouverneur s’est investi dans les activités commerciales liées aux achats des diamants et autres minerais tout en manifestant une incompétence notoire dans la gestion quotidienne de la province. Considère-t-il la province de Sankuru comme l’héritage de son père ? C’est la question que nous nous posons cher LIBERTÉ PLUS.

Le secteur de l’enseignement primaire, secondaire et Technique et celui de l’administration provinciale ont été sérieusement touchés avec des nominations intempestives et fantaisistes qui désarticulent complètement les deux secteurs.

Nous vivons dans une situation de gestion apocalyptique de la province que toute conscience humaine éprise de justice devra se révolter», fin de citation.

Affaire à suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *