Marche de Lamuka : le Secrétaire Général Augustin Kabuya déjoue le plan machiavélique de l’honorable Martin Fayulu et son groupe Lamuka visant l’attaque du siège de l’UDPS à la 11 ème rue

Le Président de l’Ecide, l’honorable Martin Fayulu, bien que se faisant passer pour le dauphin d’Étienne Tshisekedi ou encore son fils idéologique et politique, a été incapable d’instruire ses partisans sur les notions de bonne conduite dans la lutte pacifique que mène le parti de « l’opposant historique» depuis plusieurs décennies.

Animé par l’ADN rétrograde d’une meute en furie prête à tout détruire, Martin Fayulu a assisté impuissant devant une prise à partie du monument de feu Étienne Tshisekedi par ses partisans profitant de leur passage à la 10e rue pour jeter des projectiles et des déchets sur le buste du fondateur de l’UDPS d’heureuse mémoire, comme si la fameuse dépolitisation de la CENI qu’ils réclament avait une quelconque ramification avec ce statut.

À en croire certains observateurs, la note de la marche de ce jour devient trop salée à cause de cette bavure, une de plus dans le cursus du Président de l’Ecide.

De sources crédibles indiquent que le plan concocté visait l’attaque de la permanence de l’UDPS après un affrontement planifié entre partisans de l’honorable Martin Fayulu et les militants de l’UDPS.
Heureusement que le Secrétaire Général du Parti présidentiel, monsieur Augustin Kabuya, avait pris des précautions pour éviter des possibles altercations entre les marcheurs et les combattants de l’UDPS, demandant à ces derniers de ne pas rester devant la permanence pendant que les marcheurs seraient de passage à la onzième rue Limete. Sans doute, estime-t-on, des scènes de violences sans précédent auraient émaillé cette fameuse marche.

Interrogé à ce sujet par liberteplus.net, le Secrétaire Général se dit heureux d’avoir déjoué ce plan.

« Je rappelle ici, affirme le Muana Bute du Chef de l’État, que nous avons fait 37 ans dans l’opposition. Et, ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces. Nous connaissons comment on pousse un régime à la faute. C’est tout à fait logique qu’on parvienne à étouffer ce plan machiavélique dans l’œuf».

«Fayulu a manqué ce jour de faire usage de certaines notions élémentaires apprises quand il était encore en formation chez nous à l’UDPS», a renchérit le numéro 2 de l’UDPS.

Il sied de noter que le Secrétaire Général de l’UDPS a visité, vers 18h00′, quelques combattants de son parti internés dans un centre hospitalier de la place après avoir été victimes de l’agression de la part des partisans de Martin Fayulu dans certains coins de la commune de Limete, notamment à la 16 ème rue, 7 ème rue. Il a pris toutes les dispositions pour que ces derniers reçoivent des soins appropriés. Est-ce que peut

Hervé Mulumba
Liberté Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *